Quelles sont les perspectives d’avenir?

Les membres de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA/CRIA) sont très recherchés sur le marché de l’emploi en raison de leur grande polyvalence, de leur capacité d’adaptation et de leurs compétences variées.

89 %

des dirigeants québécois ont mentionné que leur service RH influence les décisions dans leur entreprise.

82 %

d’entre eux ont souligné que travailler avec un CRHA ou un CRIA augmente les chances de réussite de leur organisation.

Perspectives d’emploi

Voici un petit aperçu des perspectives d’emploi de ces professionnels dans l’ensemble du Québec.

Perspectives professionnelles selon Emploi-Québec
(2013-2017)

Favorables

Perspectives d’emploi selon
Emploi-Avenir Québec de Service Canada
(décembre 2014)

Bonnes

Salaire et avantages concurrentiels

Les conditions salariales des membres de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés varient principalement en fonction de l’expérience. En moyenne, l’échelle salariale annuelle passe de 45 000 $ pour un membre ayant moins de 3 ans d’expérience à 120 000 $ pour un membre ayant 20 ans et plus d’expérience. Selon un sondage CROP de 2014, il est prouvé qu’en général, les membres de l’Ordre ont un meilleur salaire que les non‑membres.
35 à 40 heures
de travail par semaine.
19 jours et +
de vacances par année.
80 %
des membres ont accès à un régime de retraite.
+ de 90 %
des membres ont accès à un régime d’assurances collectives.

Catégories d’employeurs

Les catégories d’employeurs pour les membres de l’Ordre couvrent un vaste éventail de secteurs d’activité et comptent de moyennes et grandes organisations de renom. Voici des exemples de secteurs dans lesquels tu pourrais travailler :

Centres hospitaliers, commerces de détail, entreprises de services publics, établissements d’enseignement, gouvernement fédéral, provincial ou municipal, industrie manufacturière, institutions financières et assurances, service-conseil en gestion des ressources humaines (consultation), studios de jeux vidéo, syndicats, télécommunications, à ton compte (dans différents secteurs de manière indépendante)